Tech.Rocks

[REPLAY] Réflexion sur l’impact de l’Intelligence Artificielle sur le management.

Publié le 20 décembre 2023


Efficiency : Antonin Gaunand partage sa réflexion sur l’impact de l’Intelligence Artificielle sur le management.  

Dans le cadre du Tech.Rocks Summit, et en tête à tête avec les membres Core et K2 de la communauté, Antonin Gaunand, spécialiste du leadership, a abordé un sujet d'actualité brûlant : l'effet de l'intelligence artificielle sur le travail des managers. Sa présentation, intitulée "Efficacité et efficience : comment l'IA va impacter le travail des managers ?", a examiné les défis et opportunités apportés par l'IA dans le monde du management sur 3 axes : la prise de décision, la collaboration, et l’éthique. 




Comprendre l’impact de L’IA sur le management 

Antonin Gaunand ouvre la discussion avec une question fondamentale : "Comment décide-t-on avec l'IA ?" ouvre le débat sur le rôle croissant de l'IA dans la prise de décisions managériales. Cette interrogation met en lumière la nécessité pour les managers d'appréhender l'IA non pas comme un simple outil, mais comme un partenaire potentiel dans le processus décisionnel.

“C’est vous, les CTO, les plus armés pour (cette révolution). Vous allez devoir porter le sujet en interne.” - Antonin Gaunand


L'un des exemples les plus frappants abordés par Gaunand est celui de l'utilisation de l'IA lors des entretiens d'embauche. Il décrit une situation où un candidat reçoit des réponses soufflées par l'IA en temps réel, illustrant ainsi la manière dont l'IA peut influencer et transformer les interactions humaines traditionnelles. Cette situation soulève des questions complexes sur la mesure des compétences réelles d'un candidat et le rôle de l'IA dans l'évaluation des performances.

Gaunand s'interroge également sur la manière dont les managers doivent évaluer leurs collaborateurs à l'ère de l'IA. "Comment évalue-t-on un collaborateur en tant que manager à l'ère de l'IA ?" Cette question est essentielle à une époque où les capacités et contributions des employés sont de plus en plus assistées, voire augmentées, par des outils d'IA. Les managers doivent naviguer dans un paysage où les lignes entre les compétences humaines et l'assistance technologique sont de plus en plus floues, et où les sources d'information sont souvent opaques.


“Des études montrent une croissance significative de la productivité grâce à l’IA pouvant aller jusqu'à 40% dans les missions de type consulting” -  Antonin Gaunand


Il apparaît donc nécessaire pour les managers de comprendre profondément l'IA, non seulement dans ses aspects techniques mais aussi dans ses implications pour la prise de décision et le travail collaboratif. Cela implique un ajustement des méthodes d'évaluation des performances et une réflexion sur la manière dont la technologie transforme les interactions et les processus au sein des équipes.







Les défis ethiques et sociétaux que soulève l’utilisations de l'IA 

Antonin Gaunand a abordé avec acuité les défis éthiques et sociétaux que pose l'intégration de l'intelligence artificielle dans le management. Une question éthique primordiale qu'il a soulevée était : "Est-ce que je suis transparent avec mes équipes quand j’utilise l’IA dans mon travail ?" Cette interrogation souligne l'importance pour les managers d'être clairs sur l'impact de l'IA sur leurs décisions et actions, une transparence fondamentale pour maintenir la confiance au sein des équipes et garantir une utilisation éthique de cette technologie.

Abordant les défis sociétaux, notre expert en leadership a mis en exergue comment l'accessibilité facile aux informations et solutions fournies par l'IA peut accentuer la tendance naturelle à la paresse chez l'être humain. Il a alerté sur les dangers d'une expertise superficielle obtenue via l'IA, déclarant que : 


"le problème de l'IA, c'est qu'elle nous amène tout de suite à un certain stade d’expertise, mais c’est une expertise de façade." - Antonin Gaunand


Cette remarque fait écho aux préoccupations concernant la profondeur et l'authenticité des compétences dans un monde de plus en plus automatisé.

Dans ce contexte, il s'est interrogé sur la pertinence de l'évaluation traditionnelle des individus en management, mettant l'accent sur l'importance du développement personnel dans un environnement transformé par l'IA. Ce point de vue remet en question le rôle conventionnel des managers, les invitant à se focaliser davantage sur l'inclusion, la diversité et la sécurité psychologique, des aspects soulignés par le projet "Oxygène" de Google.

Antonin Gaunand a également discuté des types de personnalités dans la prise de décision : les "rationnels", qui basent leurs décisions sur la logique et où l'IA peut grandement aider par ses capacités d'analyse et de synthèse, et les "relationnalistes", qui se fient à leurs valeurs et nécessitent une approche plus humaine. Bien que ces deux profils empruntent des voies différentes, ils peuvent arriver à des conclusions similaires.

Cette discussion avec Antonin Gaunand a souligné l'urgence d'accompagner les managers dans un monde dominé par l'IA. "La clé, ça va être d'accompagner dès maintenant les managers", a-t-il insisté, mettant en avant le développement de cadres éthiques et de méthodes adaptées pour intégrer efficacement l'IA dans les stratégies de management. Cette démarche est essentielle pour que l'IA soit un outil d'enrichissement des capacités humaines et non un substitut, permettant ainsi aux managers de conserver un rôle pertinent et efficace.



Article rédigé par Victoria Germain